Basket Etoile Nanteuil les Meaux : site officiel du club de basket de NANTEUIL LES MEAUX - clubeo

UN BILAN SPORTIF DEJA REUSSI

9 avril 2014 - 17:26

Tout petit club dans l’immensité des clubs Seine et Marnais, notre ambition, Le Basket Etoile Nanteuil tire pourtant assez bien son épingle du jeu.

 

Tout petit club dans l’immensité des clubs Seine et Marnais, notre ambition, Le Basket Etoile Nanteuil tire pourtant assez bien son épingle du jeu.

C’est vrai aussi, on ne tutoie pas les sommets, mais, hormis la catégorie des poussins (j’y reviendrais) qui, pour nous, reste à part, chaque équipe engagée s’est plutôt bien comportée.

 

Bon, d’accord, les seniors filles après une décision (certes justifiée) à l’encontre d’un autre club, se retrouve quatrième et non plus seconde de leur poule. Mais cela se fait sur un goal-average désavantageux. Au nombre de matchs joués, gagnés, perdus, l’équipe de Cyril ne fait pas plus mal que deux des trois équipes qui nous précèdent, meme nombre de match gagné ou perdu, même nombre de points à l’arrivée. Avec tout au long de l’année des matchs perdus de 3, 2, 1 points qui auraient pu être gagné avec un peu plus d’expériences et de chance, et des matchs gagnés, là-aussi de quelques points ont su forgées un bon état d’esprit parmi les joueuses (je pense au match à Ozoir par exemple). Et puis, notons-le en passant, l’équipe a été la seule à battre celle du Plessis-Savigny sur la saison régulière.

Reste que, en cette fin d’année, l’état physique de l’équipe n’est pas au top, c’est même plutôt la Bérézina. Bras en écharpe, genoux déglingués, pour ne reprendre que les blessures les plus importantes. Sans parler du reste. Bref, que les valides, celles qui sont en capacité de jouer, lèvent le doigt. Y’a pas grand monde à vrai dire.

 

Beaucoup d’entre nous, en début d’année, n’auraient pas pariés un kopek sur l’équipe séniors en début d’année. J’avoue que j’en aurai été.

Pourtant, il faut bien se rendre à l’évidence, bon an, mal an, l’équipe s’en sort plutôt bien. 3ème de son championnat derrière les deux gros cadors (Claye Soully et Meaux) avec 6 victoires et 6 défaites. Et pareil, certains matchs furent perdu de pas grand-chose (4 points contre Meaux au match retour par exemple).

Leur parcours est donc plus qu’honorable. Pour le moment, ils ont été exemptés du premier tour des classements, mais leur tour va venir. Au plus tard la semaine prochaine ils en seront plus sur leur prochain adversaire.

 

Une équipe qui va bien, aussi, c’est l’équipe Loisirs. Deux défaites en championnat (une qui aurait pu être évitée, l’autre non !) et des play-offs qui commencent dur-dur contre Sénart. L’équipe a quand même belle allure quand elle est au complet. Pour preuve, au complet, avec ses joueurs cadres (comme on dit) l’équipe a su engranger les points qu’il fallait pour l’emporter à Sénart il y a 10 jours. (+13 points) On a une équipe de costauds, bien équilibrée. C’est vrai aussi, que quand il manque un ou deux joueurs c’est un peu plus difficile.

Cela s’est vu samedi soir, toujours contre Sénart dans un match retour qui a été au bout du suspens. Virtuellement éliminé à 30 secondes de la fin de la partie, il a fallu beaucoup de réussite pour arriver à planter un 3 points, en toute fin de partie et être de nouveau qualifié. Le match a été perdu de 11 points. Ouf, on respire.  On va aller voir du côté des demi-finales ce qui se passe. Va falloir jouer un cran au-dessus pour espérer aller plus loin. Mais on en est capable.

 

Bon, c’est le moment de tresser des lauriers à nos benjamins.

Je ne sais pas ce que donnera la finale (ils y sont), mais y être c’est déjà super. A l’image de leur parcours tout au long de l’année, avec, si je ne me trompe pas, seulement 3 défaites à leur compteur.

Après, c’est je crois, et là je veux rendre hommage à Julien, le travail du coach qui a su porter ses fruits. Même si l’équipe est sur de bons rails depuis longtemps, le travail fait par Julien cette année a fait éclater le « talent » de chacun de nos joueurs. Attention ! Je ne dis pas qu’il en a fait des super-stars. Non, il ne faut pas rêver ! Mais il a su les faire grandir aussi bien individuellement (au niveau technique) que collectivement (au niveau du jeu). Par exemple Théo qui prend une place de plus en plus importante dans la raquette, au rebond.

La finale… Bon faut pas que cela les empêche de dormir. Si j’ai bien lu, c’est contre l’US Bois le Roi que tout va se jouer. Julien (encore lui) qui a déjà connu cela, saura, j’en suis sur trouver les mots justes pour bien vivre ce temps fort.

 

Reste à parler des poussins. Au sein du club, et depuis très longtemps (pour ne pas dire toujours) nous avons fait le choix de l’apprentissage. Cela commence même avec les mini-poussins sous la responsabilité d’Aymeric.

Guillaume et Jérémy s’acquitte de la tâche d’entrainer les poussins avec conscience. Avec opiniâtreté, ils ont permis à leurs joueurs d’apprendre les bases du basket, d’en appréhender les joies d’un geste réussi. Et oui, ce n’est pas évident d’apprendre à faire un double pas, de réussir un shoot ou un lancer franc, de remonter un balle le plus vite possible en se faisant de bonne passe. Les 2 équipes poussins n’ont rien à voir aujourd’hui avec celles du début d’année. L’évolution est nette, sans discussion possible.

Y’a certains visages de poussins qui, cette année m’ont fait plaisir quand j’ai pu venir les voir jouer. Aujourd’hui, ils savent faire les double pas, faire une passe, ou shooter à peu près convenablement. C’est ça qui est le plus important.

Alors l’esprit chagrin qui demeure en chacun de nous réclame des victoires… Ben, c’est fait ! L’équipe de Jérémy a gagné à plusieurs reprises, celle de Guillaume, après un match nul prometteur il y a 10 jours, est allée l’emporter à Villeparisis samedi dernier. C’est la cerise sur le gâteau.

On peut pratiquer l’esprit de compétition, certains clubs le font. Nous, je me répète, c’est la découverte et l’apprentissage d’un sport qui a des règles et des techniques. On ne s’improvise pas basketteur du jour au lendemain, et le meilleur moment pour apprendre c’est à l’âge des poussins, même si, tout au long des années ils continueront à apprendre et à s’éclater.

 

 

 

Commentaires

SOIRÉE DES TROPHÉES - NANTEUIL LES MEAUX

L'équipe Séniors filles de l'an dernier participe à la première soirée des Trophées organisait par la mairie.
Pour leur parcours (championnat et Coupe de Seine et Marne) elles sont récompensées et reçoivent un de ses trophées.

TROPHEE%20MAIRIE.jpg

 

 source : Magjournal77

LE SITE DE LA FFBB