Basket Etoile Nanteuil les Meaux : site officiel du club de basket de NANTEUIL LES MEAUX - clubeo

C'EST TOUJOURS LA MEME HISTOIRE ! ENFIN, PRESQUE. (EPISODE 2)

25 septembre 2015 - 17:21

Pour les séniors, comme pour toutes les équipes du club (8 en tout), les entrainements ont repris début septembre. Mais si les équipes jeunes ne connaissent toujours pas leur calendrier respectif, ce week-end c’est le grand saut dans l’inconnu pour nos 2 équipes séniors gars.

Pour les séniors, comme pour toutes les équipes du club (8 en tout), les entrainements ont repris début septembre. Mais si les équipes jeunes ne connaissent toujours pas leur calendrier respectif, ce week-end c’est le grand saut dans l’inconnu pour nos 2 équipes séniors gars.

 

Le début du championnat est là, vaille que vaille, coûte que coûte.

 

Prêt ou pas, samedi à 21 h pour l’équipe 1, et dimanche à 10h30 pour l’équipe 2, il faudra mettre la tenue, partir à l’échauffement, s’accorder un peu de temps pour écouter les dernières consignes de l’entraineur, pousser un cri d’encouragement à l’unisson et y aller. Les séniors filles ne le vivront que la semaine suivante, elles sont exemptes de match ce week-end.

 

C’est le moment qu’on attend tous, quand on a quelque peu gouté de la compétition. Même quand on y a pas gouté de fait.

 

 

 

Cette année est quand même un peu particulière.

 

Les joueurs de l’équipe 1 ont gagné le droit, l’année dernière, de jouer en division supérieur. Un certain nombre de ces mêmes joueurs ne connaissent pas ce niveau que Nanteuil a laissé derrière elle depuis quelques années. On part donc à l’aventure.

 

Tout comme l’équipe 2 que nous avons créée du fait de la montée de l’équipe 1. Là, nous avons beaucoup de jeunes joueurs qui ont envie d’en découdre. Mais pour beaucoup, là aussi l’expérience de la compétition  n’est pas épaisse. Là aussi donc, on part à l’aventure.

 

 

 

Qui dit aventure, dit kit de survie en monde hostile.

 

Oui parce qu’en partant à l’aventure on ne doit pas oublier de s’équiper en fonction de là où l’aventure nous tend les bras. On prend de bonnes chaussures de marche ou des tongs (l’aventure ça peut être une plage à Bora-Bora), on prend une parka (contre les coups de froid) ou une casquette (contre les coups de chaud), on prend de quoi ne pas se déshydrater (même au milieu de l’océan), on prend de la nourriture (en conserve, lyophilisé, en barre énergétique, en poudre ou en gélule), une carte et une boussole (pour ne pas se perdre).

 

 

 

Ben au basket c’est un peu, en ce début d’année, la même histoire.

 

Il nous faut pour chacun un kit de survie en monde peut-être pas hostile, mais du moins qui ne nous donnera son content de potion amère.

 

Ok, d’accord, on transformera les chaussures de marche en superbes baskets multicolores (je suis sûr qu’Alexy est prêt à donner des conseils en ce domaine –des conseils, pas ses chaussures–). Notre aventure se passe dans des gymnases et aucun des matchs que nous jouerons, ne nous entrainera à Bora-Bora.

 

Pas question non plus de parka ou de casquette. Cela ne fait évidemment pas parti de la tenue type du joueur de basket. Notre tenue c’est le maillot et le short, au couleur du BEN. Ça n’évite pas les coups (ni de chaud, ni de coudes) mais ça donne de la cohérence, et l’esprit d’équipe.

 

En jouant, on n’évitera pas le coup de chaud. D’où l’impérative obligation d’avoir sa bouteille avec soi, on peut même y rajouter quelques oligo-éléments vitaminant… Du moment que ce soit des produits licites…

 

Faut aussi avoir fait son plein d’énergie. Partir à l’aventure le ventre vide, c’est être assuré de ne pas aller plus loin que le bout de la rue.

 

Reste la carte et la boussole… En fait dans n’importe quelle aventure c’est ce qui est le plus important.  Savoir par où on va passer, savoir quelle direction prendre. Cela ne nous dira pas obligatoirement le but final, mais cela nous permettra de nous y rapprocher. Ce qui est important ici, c’est d’avoir tous la même carte, la même boussole. Pas question de tirer à hue et à dia, de tirer la couverture à soi. C’est là, toute la responsabilité conjointe de l’entraineur et des joueurs. Conjointe, j’insiste sur le terme. Il est de la responsabilité de l’entraineur de fixer cette direction, il est de la responsabilité des joueurs de tout faire pour la respecter.

 

Si je voudrais le dire différemment je dirais qu’il s’agit d’une question de confiance réciproque. Sans cela, on pourra peut-être gagner une fois ou l’autre, et se croire arriver au paradis des basketteurs. Mais, ce qui est sûr, c’est qu’on n’arrivera pas au bout du bout, à cette expérience ultime qui est de construire une aventure ensemble.

 

 

 

Ce qui est sûr aussi, c’est que c’est toujours la même histoire.

 

 

 

Régis ROSSIGNOL

 

Président du Basket Etoile Nanteuil

 

 

Commentaires

SOIRÉE DES TROPHÉES - NANTEUIL LES MEAUX

L'équipe Séniors filles de l'an dernier participe à la première soirée des Trophées organisait par la mairie.
Pour leur parcours (championnat et Coupe de Seine et Marne) elles sont récompensées et reçoivent un de ses trophées.

TROPHEE%20MAIRIE.jpg

 

 source : Magjournal77

LE SITE DE LA FFBB